TOUT CE QUE PEUT DECRIRE

UNE CARTE POSTALE ...

Il y a différentes manières de travailler la mémoire, elle peut être auditive, visuelle, voir sensorielle, ... Et bien, je vous propose une activité autour des cartes postales anciennes, plus récentes,
vierges d'écriture ou remplies de mots sincères.
vintage-1201340_1920.jpg
background-image-3325335_1920 (1).jpg
Logo Plaisirs D'antan (1).png

1. À quoi sert une carte postale ?

 La carte postale est un rectangle de papier cartonné.

Il y a deux parties :
- le devant, on y trouve souvent la photographie d’une ville, d’un paysage, d’un personnage…
- le dos, on y trouve un emplacement vide

pour écrire.

La carte postale permet d’écrire un texte court qui sert à communiquer, c’est-à-dire à donner de ses nouvelles, raconter ses vacances, montrer l’endroit où l’on est grâce à la photographie.

On l’envoie généralement sans enveloppe.

Plus de 500 cartes

postales à décrire

CARTE POSTALE WIX.png

Un pêle-mêle de tout ce qui peut se dire

d'une carte postale : 

En vrac, un premier atelier autour de différentes cartes postales du siècle dernier jusqu’à ce jour. Un travail mixte sur la mémoire visuelle, auditive et sensorielle, une heure à décrypter tout ce que peut nous faire ressentir une ou plusieurs cartes postales.


Il y a différentes cartes postales, certaines pour présenter des paysages, des lieux, des monuments, des vestiges mais aussi des animaux, des ambiances, des recettes culinaires, etc.


Il y a l’évolution des cartes postales, leurs couleurs : noir & blanc, sépia, couleurs, leurs formats de toutes tailles, les contours rectangulaires parfois dentelés.


Il y a les timbres au verso de quelques centimes de francs aux euros de nos jours, recouverts du cachet de la poste faisant foi qui définit la date d’envoi.


Il y a les mots souvent de sympathie et à chacun son écriture, parfois baton, parfois scolaire, parfois difficilement déchiffrable,


Il y a l’envoi mais aussi celle ou celui qui la reçoit, permettant parfois de se remémorer des périodes de vie, des évènements publics ou personnels, cette richesse de souvenirs vécus seul ou à plusieurs.


Il y a les collectionneurs de cartes postales ou de timbres cachetés, la diversité des dessins sur les timbres, certaines cartes postales sont de vraies photographies (toujours précisé au dos ainsi que les maisons d’éditions)

A tous ceux qui envoient des cartes postales sans enveloppe, il est interdit d’écrire sur la partie droite réservée à l’adresse postale

Il y a aussi les odeurs cartonnées d’anciennes cartes postales, l’usure, la photo parfois passée aux couleurs ternies

Les moments où il faut écrire pour faire plaisir sans oublier personne pour ne pas blesser quelqu’un

 

Il y a les formules de politesse en bas des cartes : amitiés, gros bisous, à bientôt, ...

Il y a des cachets publicitaires au dos à côté du timbre cacheté, pour une publicité locale ou nationale

Ne pas oublier de rajouter dans la partie adresse postale de mettre « France » quand on envoie une carte de l’étranger

Pour certains, envoyer des cartes postales est un vrai plaisir, pour d’autres c’est une obligation, « une corvée »

 

Il y a l’odeur de la carte postale mais on peut s’imaginer l’ensemble des odeurs que représente un lieu, un plat, …

Il y a aussi l’achat de cartes « souvenir », des lieux dans lesquels il est interdit de prendre des photos dans le respect des lieux à ne pas photographier ou des lieux inaccessibles

Les cartes postales qui représentent un paysage fixe et d’autres des lieux en mouvements

Il y a des moments propices pour écrire des cartes postales soit pour être inspirer soit pour optimiser le temps sacret : parfois après déjeuner, l’écriture des cartes postales à la fin du séjour, l’envoi le jour « J » ou la veille, parfois jusqu’à ne pas avoir le temps de les poster sur place et les mettre dans la boîte aux lettres dès son retour

Qui écrit principalement, qui signe ? Il y a souvent un préposé à cette tâche

Ne pas écrire la même chose aux personnes qui se côtoient, ne pas envoyer les mêmes cartes postales, le choix des cartes postales en fonction des goûts des personnes

Ne pas oublier de signer car parfois il se peut que l’on ne sache pas de qui provient la carte postale

Gérer l’espace d’écriture sur la carte postale si chacun y ajoute un petit mot

L’écriture d’une carte postale informe où l’on est, à quelle période

Il y a aussi ce que représente la photo par rapport à ce que l’on est, on se sent parfois tout petit

Il y a ceux qui attachent de l’importance sur les fautes d’orthographe

Il y a des contenus parfois intimes et sous enveloppe pour que la lecture soit réceptionnée que par l’intéressé,

Il y a les cartes humoristiques

Ai-je déjà été dans cet endroit, dans cette région, ça remonte à quand ?

Pour les "non conventionnismes", l’écriture dans la verticalité au lieu d’écrire dans la largeur de la carte postale

Les règles : Madame, Monsieur, Mme, Mr, … et les enfants,

Pas de code postal dans le passé, juste le département ex. : Seine et Oise

Penser toujours à garder un peu de place pour la ou les signatures

D’après nos aînés, jadis on disait : « l’écriture est la science des ânes »

Sur de vieilles cartes, au verso était inscrit sur la gauche « côté correspondance » sur la droite « côté adresse » des pointillés pour chaque ligne.

Une carte postale peut comporter une multitude d’indications

 

Certaines cartes postales à tour blanc comme les photos d’antan

 

Parfois des messages inscrits et imprimés au dos de la carte pour inciter à collectionner les cartes postales

 

Pour quelles occasions écrit-on des cartes postales ? Noël, jour de l’an, anniversaire, fête, mariage, baptême, Pâques, Ste Catherine, St Nicolas, fête des mères, fête des pères, fête des grands-mères, Saint Valentin, fiançailles, condoléances, vacances

 

L’encre utilisée pour l’écriture des cartes postales, toujours du noir ou du bleu, jamais écrire en rouge.

 

Reproduction interdite

Et bien d'autres choses encore à dire...